USA : Road trip dans les Rocheuses

Quand on parle des USA, on parle souvent de road trip le long de la cote californienne ou en Arizona, qui sont évidemment impressionnants mais s’il fallait n’en choisir qu’un je choisirais sans hésiter le road trip dans les Rocheuses partant de Denver au Colorado pour arriver dans le désert de Moab de Utah.  LE road trip à faire une fois dans sa vie.

16-11-06-08-02-22-614_photo

Après une trop longue et plate route dans le Nebraska, nous partons très tôt de la charmante ville de Denver, Colorado, en direction Arapaho & Roosevelt National Forests  en espérant arriver à Moab, Utah, avant que le soleil se couche.  Les montagnes devant nous annoncent que la route va être longue et rafraîchissante mais excitante. Il faut dire que pour nous petits français, les Rocheuses c’est vraiment un nom mythique, souvenir des cartes de géo coloriées à la main au collège mais sans réellement savoir à quoi s’attendre.

Première surprise, au fur et mesure qu’on monte : La neige! Parties avant hier en tshirt  nous voila entourées de neige et de sapins sur une route plutôt glissante digne d’un décor alpins. La tète dans les nuages, l’estomac bien accroché et les yeux rivés sur la route et le paysage qui défile comme un diaporama on se met en quête d’un café pour essayer de se réchauffer après deux heures de route de montagne. Le GPS nous indique un Starbucks à la prochaine sortie. Et là grosse surprise … A deux heures des grattes ciels de Denver il y à la Suisse !img_0505

Le village de Vail, est une véritable image d’Épinal tout droit sortie de la Foret Noire ou du pays des Helvètes. Station de ski resort town super équipée, le village profite de neige l’hiver et des activités en plein air l’été. Ironie du sort, nous ne trouvâmes jamais le Starbucks conseillé par le GPS mais piquées par la curiosité nous fîmes plusieurs fois le tour cette charmante station de ski.

De retour sur le highway nous nous arrêtons dans un village au maisons imitation colombages  pour le café et entamer la descente des Rocheuses vers le désert. On enlève  les manteaux et les écharpes et on enfilent de nouveau les lunettes de soleil. C’est à partir ce moment là, que nous n’avons pas cesser de dire toutes les 10 minutes Wow! Oh Wow! WOOOOW!!! Tout les quarts d’heure le paysage qui défile devant nos yeux, change et est à chaque fois de plus en plus impressionnant. 16-11-06-10-06-31-011_deco-1

Et ce n’est que le début de l’émerveillement, parce que dans le Colorado la nature est tellement incroyable que même les aires de repos ont explosés le game des aires de repos des autoroutes du monde entier, en témoigne Grizzly Creek Rest Area. Au bout d’un parking un chemin piéton amène à un bâtiment avec toutes les commodités mais surtout à une petite plage le long de la rivière Colorado et sentier de rando.

16-11-06-10-44-29-312_photoLa descente continue, le décor change constamment on sait qu’il va falloir s’arrêter à un moment pour manger et faire de l’essence avant le désert mais l’idée de rentrer dans une ville moderne  et de quitter ce décor surréaliste ne nous emballe pas trop.  On finit par s’arrêter à LA station essence digne des films de road trip américain Papa Joe qui indique la dernière présence humaine avant les étendues du désert de Moab.

55373983

Après un plein au prix exorbitant et plusieurs bouteilles d’eau de réserve on s’attaque au désert. On était déjà pas très nombreux sur les routes mais tu sais que t’es dans le désert quand pendant des heures de conduite tu es le seul sur la route. Pas un camion, pas une voiture qui double ou passe dans l’autre sens, juste nous, le ciel et la terre rouge et ocre à perte de vue.

16-11-06-15-41-31-606_photo

16-11-06-15-33-16-399_photo

Quand soudain après avoir avaler des miles et des miles au détour d’un virage, le Arches National Park apparaît dans toute sa splendeur devant nos yeux. Soyons honnêtes du Parc National des Arches on ne connaissait que la fameuse Arche Delicate qui est celle qu’on nous montre partout, des réseaux sociaux aux cartes postales mais le parc national c’est bien plus que cela.  Vaste de 350 km2 il n’était évidemment pas possible de faire de tour même si on avait eu plusieurs jours devant nous, le soleil était entrain de se coucher et nous n’avions que quelques heures devant nous pour profiter de ce spectacle de dunes pétrifies, falaises, canyon et buttes travaillées par l’érosion.

16-11-06-18-49-10-128_deco

16-11-06-16-42-13-714_photo

16-11-06-16-14-10-516_photo

To be continued… 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close