Du Tres Leches au Trileçe, voyage gustatif d’Amérique Latine aux Balkans

Ceux qui se sont baladés dernièrement dans les Balkans du sud ont forcement dégusté  un En effet, de la Serbie en passant par l’Albanie et jusqu’à Istanbul, ce gâteau recouvert de caramel est devenu la pâtisserie fétiche des Balkans. Bien que chaque pays revendique son invention, le trileçe vient en effet… d’Amérique Latine.  Mais comment diable un gâteau originaire d’Amérique centrale et du sud est devenu le chouchou des Balkans?!

IMG_20181024_133449

Pour mieux comprendre cela, il faut remonter aux origines de la pâtisserie. S’il y a une similitude marquante entre les deux continents c’est que ou que l’on soit, dans les Balkans ou l’Amérique Latine, chaque pays se dit être le créateur de cette gourmandise.  Torta de tres leches (le gateau aux trois laits) ne semble pas avoir origine réellement bien définie. En effet, si les gâteaux imbibés de liquides semblent exister déjà à l’époque médiévale notamment le très anglais trifle et peut être le Tiramisu, le Tres leches serait en fait une recette inventée par Nestlé et éditée au dos de boites de conserves de lait concentré dans les années 1930 ou 60 (les spécialistes font encore débat) pour vendre le produit en Amérique Latine. C’est ainsi ce qui expliquerait pourquoi le dessert est si populaire du Mexique en passant par le Pérou et l’Argentine, mais aussi le Chili, le Costa Rica, Venezuela, Cuba et Puerto Rico et tant d’autres.

Ce gâteau sous sa forme originale se présente comme une génoise, qui est imbibée de 3 différent types de laits, le lait concentré non sucré, le lait concentré sucré, et de la crème épaisse. Le gâteau est souvent recouvert de crème fouettée épaisse ou légère  et plus rarement notamment à Puerto Rico de coquito (un mélange de noix de coco de crémé au rhum) ou de café. Bien qu’il soit incontournable dans la gastronomie d’Amérique Latine, il est souvent servit dans les restaurants en dessert, moins que dans les cafés. Sa notoriété a dépassé les frontières on le trouve aussi quasiment partout aux Etats-Unis.

IMG_20190803_193701~2

Mais comment le tres leches est devenu le trilece dans les Balkans?

Je lisais dernièrement un article qui faisait remonter les origines du trileçe à une création albanaise anciennes que les Ottomans se serait approprié  durant les 5 siècles de colonisation ou l’histoire d’un pâtissier d’origine de la Macédoine qui en 1960 aurait créé le premier trileçe. Soyons bien honnêtes, si le trileçe avait été inventé dans les Balkans il aurait un nom dans la langue de l’inventeur. Or trileçe ne veut rien dire en Albanais, Slave ou Turc. L’autre donnée importante c’est son existence dans les Balkans. Ni les générations des grands-parents, ni même des parents et non plus celle de la diaspora qui a émigré dans les années 90 ne connait le trileçe. C’est une tendance nouvelle qui remonte aux débuts des années 2010.

Screenshot_20180301-211822

A cette époque, toute la péninsule Balkanique est sous le charme de telenovela, ces fameuses sériés télévisées venant de l’Amérique du sud. En plus d’avoir appris via  la version originale sous-titrées, l’espagnol à toute une génération, la telenovela a fait se développer tout un intérêt pour l’Amérique Latine et notamment le fameux trileçe.  Inspiré par les séries un chef albanais aurait reproduit le tres leches d’Amérique latine en remplaçant la crème fouettée du nappage par du caramel. Certains pensent qu’il aurait mélangé, de manière volontaire ou non, deux grands favoris de la gastronomie d’Amérique Latine, le tres leches et le flan qui lui est recouvert de caramel. Vous me direz comment je sais que le premier à avoir fait un trileçe est albanais? Déjà parce que les albanais sont géniaux mais surtout parce que les turcs appellent cette pâtisserie Trileçe Arnavut, Arnavut veut dire albanais en turc, ce gâteau s’appelle donc trileçe albanais, il y a donc de forte de chance qu’ils en aient la paternité.

Les telenovela d’Amerique Latine ont perdu leur superbe depuis et furent remplacées par les sériés turques (ou on continue de manger des trileçe) mais le trileçe, lui est toujours le grand favori des cafés et salon de thés de Balkans, chaque pays est même entrain d’y ajouter sa touche personnelle, déco type mille-feuille sur le caramel, option sans caramel mais avec de la crème liquide et de pistaches concassées, servis avec des fruits frais, trois laits vache, brebis et buffalo,  bref un jour j’organiserai un voyage gourmand d’Amérique Latine jusque dans les Balkans pour découvrir toutes les variantes toutes les nuances du trileçe.

19990012_506174063081667_281225119982664687_n

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close