Georgetown, l’époque de la ruée vers l’or dans le Colorado.

Vous aimez les western? Moi aussi, mais encore plus que les regarder je préféré les vivre. Le Colorado regorge d’anciennes villes ou villages de l’époque de la ruée vers l’or dans la région, certains sont mieux conservés que d’autres. Étonnement, Idaho Springs est bien plus connue que Georgetown, alors que je trouve l’atmosphère beaucoup plus authentique dans la seconde.

La charmante petite ville de Georgetown se trouve à l’Ouest de Denver, perchée à 2800 m d’altitude dans les Rocky Mountains. La ville historique a été fondée en 1859, par deux chercheurs d’or du Kentucky George et David Griffin, alors que la ruée vers l’or s’attaque aux alentours de la montagne Pikes Peak. Le petit village ne prend de l’essor qu’en 1864, quand un gisement d’argent fut découvert à quelques kilomètres du village dans un canyon d’Argentine Pass. C’est après cette recouverte que des chercheurs d’or de tout le pays affluent dans la région pour y creuser des mines. Le village s’agrandit petit à petit mais ne deviendra jamais un campement de mineurs,  les campements se trouvent aux alentours de Georgetown, et le village devient un centre ou ils se retrouvent pour se divertir et faire du commerce. Après 1864 on ne trouvera guère plus d’argent dans la région mais plusieurs prioritaires possédant des mines dans les alentours s’installent à Georgetown dans les années 1880 et c’est l’époque ou le village développe un quartier résidentiel dont certaines demeures sont encore conservées. C’est aussi à ce moment que la ligne de chemin de fer qui relie Denver à Georgetown est ouverte.

IMG_20200503_150121_2

Comme dans la plupart des plans de villes ou villages traditionnels aux Etats-Unis, les commerces sont regroupés le long d’une rue principale et les quartiers d’habitation se développent à sa périphérie, souvent autour d’une église. L’une des plus ancienne boutique encore conservée est le Trading Post.

IMG_20200503_150438

Mais le bâtiment qui à le plus attiré mon attention, c’est sans aucun doute l’Hotel de Paris! Comment un hôtel de Paris s’est retrouvé au beau milieu des Rocky Mountains? Cet hôtel luxueux à été construit en 1875 par un immigré français (décidément ils sont partout) Louis Dupuy. l’hôtel est renommé pour ses chambres luxueuses et sa cuisine à la française. Louis Dupuy, originaire dAlençon s’inspire presque à l’identique d’un hôtel de sa ville natale pour créer l’hôtel de Paris.  L’hôtel offre, non seulement la lumière électrique, le chauffage central, et une bassine pour se laver dans chaque chambre avec eau chaude!! Le prix de la chambre est néanmoins exorbitant pour l’époque un peu plus de $4 la nuit. Si l’hôtel est toujours debout aujourd’hui il est maintenant un musée qui ne regroupe pas moins de 5000 objets de l’époque Victorienne dont la plupart furent minutieusement choisis par Louis Dupuy. Malheureusement, quand j’étais à Georgetown presque tout était fermé à cause du Covid19 et je n’ai pas pu visiter l’intérieur.

IMG_20200503_150810

IMG_20200503_150731

Au fur et à mesure que s’agrandissent les quartiers résidentiels, notamment avec l’arrivée du chemin de fer à Georgetown, l’infrastructure de la ville doit s’adapter à de nouveaux besoins. L’un des aspects que l’on prend très au sérieux c’est les firehouseles casernes de pompiers. L’architecture de la ville étant majoritairement en bois et les alentours étant principalement peuplés de conifères, le feu se propage extrêmement vite. C’est pourquoi, plusieurs casernes sont construites à différents points de la ville pour pouvoir être au plus proche et réagir au plus vite si un feu se déclare  Elles ont gardées leur architecture traditionnelle.

IMG-20200509-WA0003

IMG_20200503_153504

Si avec la fin de la ligne de chemin de fer dans les années 1970, remplacée par l’autoroute, la ville se dépeuple au profit de Denver, elle devient peu après une station d’après-ski pour les touristes venus profiter des domaines skiables dans les alentours. La nouvelle ville s’étend vers le lac pour construire des logements pour les vacanciers voulant la vue sur le lac et les montagnes. Il faut dire que outre le centre historique, la nature entourant Georgetown est aussi un atout pour la ville.

IMG-20200509-WA0002

Le centre historique à servit de décor pour plusieurs films, dont notamment Every Which Way but Loose avec Clint Eastwood, mais ce qui apportera sa notoriété auprès de nombreux américains c’est un téléfilm de Noel en 1986 The Christmas Gift, qui développa un engouement pour la ville en hiver au moment de la saison de Noel. Etant une grande fan de Noel, c’est une bonne raison pour moi d’y retourner en hiver, et avec un peu de chance j’aurais enfin l’opportunité de prendre le train qui offre une balade apparemment extraordinaire dans les montagnes autour de Georgetown. En attendant, voici quelques uns de mes bâtiments préférés du centre historique.

IMG_20200503_152622

Screenshot_20200820-090824

IMG_20200503_152922

IMG_20200503_145733

N’est-il pas adorable ce petit bureau de poste, avec les emplacements pour y attacher vos chevaux quand vous venez envoyer une lettre?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close