Pendant ce temps au dinner Américain

Depuis quelques années aux U.S je pensais honnêtement que plus rien pouvait m’impressionner niveau ‘gastronomie’ américaine, mes papilles ayant connu le glaçage au sucre qui fait mal aux dents a chaque bouchée, le homard mayonnaise dans un pain brioche (Lobster Roll) ou les avocats frits mais ca c’était jusqu’à j’entende parler dernièrement d’un sandwich beurre de cacahuète gelée de fruits rouges (jusque la tout va bien) et poulet frit! J’ai donc dressé une liste des trucs bien étranges et pourtant incontournables, que vous pouvez retrouver sur votre menu aux States.

Commençons avec les Jalapeño poppers qui sont un incontournable de la gastronomie de bistro américaine. Les piments jalapeño sont évidemment originaires du Mexique et l’idée de les fourrer au fromage (type cheddar) et de les frire, vient du sud des États-Unis, qui s’est amusé à frire absolument TOUT ce qui existe sur la planète (cornichons, avocats, cookies, huitres, …). Les Jalapeño poppers mélangent le punch du piment à la douceur moelleuse du fromage fondu et le croustillant de la chapelure et il faut bien avouer que c’est assez bon!

Les Macaroni and Cheese mieux connus ici sous le nom mac’n’ cheese sont un classique de la « comfort food » aux États-Unis. Les pâtes mélangés dans une sauce au fromage (souvent cheddar ou poudre de cheddar) peuvent être assaisonnées de bacon, piments jalapeños, homard, …mais aussi saupoudrées de chapelure et gratinées au four. Mais ca paraissait presque trop sain, il fallait donc trouver un moyen de les frire, comment? Faire des boulettes avec les mac’n’cheese, les baigner dans des œufs et de la chapelure et zou dans l’huile bouillante! Le résultat est assez étonnant mais le croustillant de la friture avec le côté fondant des pâtes au fromage est assez satisfaisant. C’est le genre de finger food qu’on trouve généralement dans les bistro ou les dinner

Parlons des cheese curds, spécialité du Wisconsin mais qui se trouve partout aux États-Unis. Le concept comme toujours dans la gastronomie américaine, la friture! Le Wisconsin, est réputé pour être un état producteur de fromages oranges et jaunes. On a donc nos morceaux de cheddar qu’on trempe dans un mélange de farine œuf lait et parfois bière avant de balancer tout ça dans l’huile bouillante. Le tout ressort en des petits beignets croustillants au fromage fondant a l’intérieur dont il est presque impossible de ne pas amoureux sur le champs.

Une des spécialistes de Chicago est la très légère, deep-dish pizza. La légende raconte qu’on ne sait pas vraiment qui est l’inventeur de la deep-dish pizza, mais je pense honnêtement que c’est un mec qui devait finir les restes de son frigo avant de partir en voyage le lendemain.
Le concept de la deep-dish fera sûrement pâlir les puristes de la pizza italiens mais l’idée c’est d’utiliser un moule à tarte plutôt qu’à pizza et au lieu de mettre les ingrédients sur la sauce tomate on les met en dessous. Dans la pâte à pizza on peut donc trouver mozzarella bien-sûr, oignons, épinards, pepperoni, viande hachée, olives, poivrons,.. pour les plus classiques. La sauce tomate vient ensuite recouvrir le tout… Bref encore une invention qui fait honneur la légèreté de la cuisine américaine! Je ne m’étendrais pas sur les pizza sauce buffalo, quesadilla, chicken wings (qui ne sont pas des spécialités de Chicago ceci dit)

Vous aimez les gaufres? L’un des grands classique du brunch aux U.S c’est le fameux chicken & waffle. Une gaufre sucrée servit avec du poulet pané frit le tout recouvert de sirop d’érable ou de miel, de beurre, bien souvent de la sauce piquante. Je ne vais pas vous mentir il m’a fallut un peu de temps pour y gouter. Pour ceux qui crient a l’hérésie (ce que je comprends bien) laissez moi vous dire ça ne s’arrête pas là, le plat se décline en sandwich entre deux gaufres, en cornet dans un gaufre dure avec des petits beignets de poulet frit et un glacier de NYC a même une glace avec des morceaux de chicken and waffle dessus. Il existe une version avec du homard a la place du poulet. Le genre de petit déjeuné qui te fait retourner au lit pour 2 heures, le temps que ton système digestif puisse digérer l’affaire.

Enfin je terminerai sur une légende (ou non) qui raconte qu’il est possible d’utiliser ses restes de spaghetti pour en faire un spaghetti sandwich entre deux tranches de pain de mie (trop sucré). On me dit même dans l’oreillette qu’on peut mélanger n’importe quel reste de pates avec de la sauce ranch (une sorte de mayo + crème fraiche avec de l’aneth et ciboulette) et les mettre dans du pain de mie préalablement toaste avec du beurre. J’avoue n’ai jamais eu l’occasion de gouter le spaghetti sandwich

Et comment on digere tout ca? avec une petite Root Beer, ou la racinette au Québec. Cette boisson sucrée inventée en 1876 par Charles Elmer Hires, un pharmacien (d’où le gout vraiment particulier), est un soda aux arômes de sassafras et salsepareille (oui ça existe pour de vrai, pas seulement dans les Schtroumpfs), on y retrouve des nuances de cachou, anis vert, muscade, cannelle,… L’ époque de la Prohibition a permis la commercialisation et la consommation à grande échelle de la Root Beer aux Etats-Unis. Elle est devenue depuis une des boissons favorites des enfants et est même un arôme comme un autre pour les parfums de glace, des gâteaux ou les milkshakes. Et si vous êtes de nature aventureuse vous testerez surement le Root Beer Float, une bonne boule de glace vanille directement dans le verre de soda.

J’admets je me suis limitée a ne gouter que des plats qui sont faits avec des vrais aliments, les sodas bleus, les jello verts, le fromage en bombonne ou les chips gout cheeseburger sont hors de ma ligue.

Et vous c’est quoi le truc le plus étrange que vous avez gouté aux Etats Unis?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s